Semaine de la diversité du 20 au 25 avril 2015

Semaine de la diversite affiche

Du monde ... beaucoup de monde à la Fête des couleurs et de la diversité

Img 0313

Café citoyens : la diversité qu'en pensez-vous ?

Img 5783

Un petit café grand par la sensation simple et oh combien nécessaire d'avoir vécu un vrai moment d'échanges respectueux sans langue de bois. Il y avait des habitants, des plus  jeunes, des plus vieux, des professionnels, des retraités, des humains quoi et chacun a parlé de soi au-delà de sa différence. C'est là le premier point du mieux vivre ensemble. Les participants formaient vraiment un tout, un ensemble mobilisé vers la volonté de se re-connaitre et s'estimer. Dans diversité on peut entendre le mot divergence, là où la diversité oppose les uns aux autres, on peut entendre différence là où on recherche et distingue ce qui nous est pas semblable, on peut entendre aussi variété soit la qualité d'un ensemble dont les éléments sont différents.

Ce café citoyen d'un soir, dont nous avons fait un ensemble, s'apparentait comme un jardin à la riche variété. Toutes les paroles comme des fleurs, même si on peut préférer certaines à d'autres, viennent ensemble, parce que chacune a sa place, constituer un plaisir des yeux et des sens (du sens), un tableau aux milles couleurs.

Merci à tous et spécialement à la Scoopados pour leur service et leur prestation qui nous ont permis d'encore mieux goûter au plaisir de partager.

Exposition Traits d'Esprit

20150430 154617

Comme les idéologies ou les philosophies, les religions et les théologies doivent pouvoir être soumises à la critique, à l’humour, et à la caricature. Elles ont tout à gagner à savoir rire d’elles-mêmes !

A la fois exagérée et ressemblante, la caricature provoque chez le spectateur une prise de conscience. En forçant le trait elle lui ouvre les yeux. Et quand le rire est là, il est trop tard, on est déjà au cœur de la question, et on a déjà souvent rit… de soi-même !

Aussi, quand la caricature évoque ou aborde des questions essentielles, existentielles, le religieux ou le sacré pour certains, il n’est pas étonnant qu’elle provoque des réactions violentes et parfois dramatiques. Car la caricature est par nature une image iconoclaste, une image qui brise les logiques de vénération. La caricature est une image salutaire en ce qu’elle permet de prendre du recul.

En présentant une sélection de nombreux cartoons d’auteurs athées, agnostiques ou croyants, l’exposition offre à un public, croyant ou non, l’occasion de rire en abordant les questions fondamentales du sens de la vie, du lien entre les religions et la politique, du rapport au sacré … tout cela au travers de l’humour, puissant remède contre l’idolâtrie, les intégrismes et leur barbarie.

140 personnes au Bal Afro-participatif